C’est l’hiver, et dans les chaumières les petits bouillons s’invitent a nos tables et a la maison on a vraiment craqué sur les soupes de type asiatique. C’est léger, parfumé, bon et c’est simple à faire. Bon, pour cette recette, il y à quelques ingrédients à avoir chez soi mais si vous cuisinez un peu des plats asiatique vous aurez ça sous la main.

Ingrédients pour 4 belles assiettes:

  • 2 belles cuisses de poulet (ou des crevettes)
  • 1 oignon (rouge si vous avez) et ou des échalotes
  • des vermicelles de riz, les même que l’ont met dans les rouleaux de printemps, vous en trouverez au rayon asiatique de votre grand surface ou en épicerie asiatique
  • des germes de soja qui apporteront du croquant
  • 1 brique de lait de coco
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1 cs de gingembre en poudre (ou sinon du frais)
  • 1 CS d’ail en poudre
  • 1 jus de citron (vert de préférence)
  • 2 CS de Nuoc Mam

Je rajoute aussi quelques légumes pour la déco et aussi pour le goût bien sûr !

  • quelques ciboules (ce sont des genres d’oignon long)
  • un petit bouquet de coriandre
  • quelques tiges de citronnelle écrasées
  • des feuilles de combava si vous en avez
  • quelques tranches de galanga (ça ressemble au gingembre) si vous en avez
  • du fenouil qui n’a rien d’asiatique mais c’est bon pour la ligne et c’est riche en fibre 🙂
  • des champignons (de Paris, pleurote,etc)
Ingrédients du bouillon asiatique

Ingrédients du bouillon asiatique

Bon, en fait il faut adapter votre recette à votre garde manger, c’est avant tout un bouillon léger pour le soir, avec des légumes et un peu de viande. Mettez donc ce que vous avez dans votre frigo 🙂

La recette:

  • Faite bouillir deux litres d’eau avec du gros sel et plongez-y une grosse poignée de vermicelles de riz
  • Au bout de cinq minutes, sortez et égouttez vos vermicelles et réservez-les.
  • Plongez le poulet dans l’eau bouillante, l’oignon, le fenouil, les ciboules (gardez le bout des tiges vertes pour la fin) et les autres légumes que vous avez sous la main, y compris les champignons.
  • Baissez un peu le feu et laissez mijoter tout en surveillant la cuisson du poulet. Quand celui-ci est cuit, sortez le, désossez le et réservez.
  • Ajuster l’assaisonnement du bouillon. Ajoutez une cuillère a soupe de purée de piment, deux cuillères à soupe de Nuoc Mam et du poivre (de Sichuan si vous en avez).
  • Versez le lait de coco (pour ne pas que ce soit trop calorique, je met seulement la moitié de la brique).
  • Pendant que le bouillon finit de mijoter, préparez les bols, répartissez le poulet, les vermicelles de riz et les pousses de soja.
  • Verser le bouillon dans les bols, ajoutez les tiges de ciboule et les feuilles de coriandre finement  hachées et ajoutez un peu de jus de citron vert. Il n’y à plus qu’à déguster !